You are currently viewing La ville des anges

La ville des anges

J’ai avalé les derniers cent kilomètres pour rejoindre Bangkok avec beaucoup de sérénité. Traffic intense, fumées épaisses, chaleur étouffante, police omniprésente. Bangkok est une mégapole de 14 millions d’habitants à l’urbanisation tentaculaire et désorganisée qui
détient un record mondial : Celui du nom de capitale le plus long, soit Krung Thep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prast.
En français dans le texte :  La ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du Dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, riche dans l’énorme Palais royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville offerte à Indra et construite par Vishnukarn.
Je comprends pourquoi je n’arrivais pas à me faire comprendre lorsque je demandais ma route pour rejoindre  cette ville. Je devais mal prononcé. Inutile de vous dire que les thailandais abrègent en Krung Thep.

J’ai choisi de séjourner dans le centre de Krung Thep, quartier des affaires, dans une mega tour digne de New-York. Vue imprenable assurée.
Demain, je visiterai le marché flottant qui paraît il est remarquable. Une autre idée me trotte dans la tête. “Assister à un combat de boxe Thai”. Je ne suis pas amateur de boxe, loin de là. Mais j’aimerais palper, sentir l’ambiance survoltée de ces combats qui font partie intégrante de la culture de ce pays.

J’ai emprunté cette photo. Mes talents naissants de photographe ne m’autorisent pas à réaliser de telles prouesses.
Contrastes

image

image.jpeg

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.