You are currently viewing Visite chez les Durians.
Durian - Kep

Visite chez les Durians.

Aujourd’hui c’est journée de repos dans la petite bourgade de Kep à la frontière vietnamienne. Nous musardons tranquillement dans les environs à la découverte des richesses locales. Kep est fort réputée pour son poivre et son marché aux crabes pêchés à l’ancienne.  Outre la star locale, j’ai cité le crabe , ce marché regorge de fruits divers et variés. Il y en a un qui a éveillé ma curiosité. Allez savoir pourquoi. Peut être sa forme, son odeur, sa couleur.

image
Sans aucun doute, c’est son parfum. Immédiatement je fais le rapprochement avec les affichettes que l’on peut voir dans les hôtels “Durian fruit prohibited”. Bien frais l’odeur reste agréable mais très rapidement il sent fort. D’autres diraient il pue.  Cette odeur est trop puissante pour passer inapercue. L’odeur du munster laissé quinze jours à 50° dans le coffre de la voiture reste de la rigolade à coté de celle générée par ce magnifique fruit.
La première bouchée est plaisante, apres il faut s’accrocher. Vous pouvez vous lavez les dents 4 fois sans que  rien n’y change l’odeur est là. En plus il est sournois, il ne se digère pas bien. Il est déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension.
Plusieurs dizaines de morts chaque année sont dues aux durians. Le durian associé à l’alcool est un coktail explosif  et bien souvent mortel. Sa haute teneur en souffre inhibe l’enzyme ALDH principale défense de notre foie.
Ici c’est le roi des fruits et le fruit préféré des asiatiques.

Les asiatiques ont certainement le même raisonnement, le même dégoût  lorsqu’ils gouttent nos fromages. Juste une question d’habitude culinaire.

image.jpeg

Le marché aux crabes

 

 

image

Cuisson et dégustation sur place

image

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.